Ouvrir ou reprendre son restaurant
4
min

Ouvrir un food court : comment se positionner sur le marché ?

Chloé Thévenet
12 janvier 2024
Partager cet article

Vous êtes tentés par l’aventure aussi excitante qu’exigeante des food courts ? Venus d’Amérique du Nord et d’Asie, ces grands restaurants, constitués de plusieurs établissements, d’espaces de restauration communs et, pour certains, d’une offre de services et d’animations plus ou moins dense ont de quoi séduire, à condition de bien savoir se positionner. 

Découvrez nos conseils pour définir le positionnement de votre food court, l’un des facteurs clé de succès dans un environnement aussi compétitif que celui-ci.

Food court, food hall ou food market

Food court, food hall, food market, seul un mot diffère et pourtant chacun de ces concepts présentent des caractéristiques, des business models et des modes de gestion bien distincts. 

Commençons par définir le concept de food courts. Vous trouverez généralement ces derniers dans des lieux très fréquentés. Ils regroupent plusieurs enseignes de restauration, parmi lesquelles des chaînes nationales et internationales. L’objectif premier reste l’efficacité du service. 

Les food halls aussi appelés halles gourmandes visent à faire vivre des expériences culinaires et faire découvrir de nouvelles saveurs aux clients qui les côtoient. Dans ces lieux, vous pourrez autant déguster un repas qu’acheter des produits à cuisiner vous-mêmes. Il s'agit en fait d’un mix harmonieux entre retail et restauration

Les food markets sont des endroits où s’expriment les dernières tendances F&B sous un angle évenementiel très prononcé. 

Par quel modèle êtes-vous davantage tenté ? 

👉 Pour aller plus loin : Qu’est ce qu’un food hall ? 

Le but d’une stratégie de positionnement 

Les clients, surtout s’ils se trouvent dans une grande ville, ont l’embarras du choix quant au food court ou au food hall où ils décideront de se restaurer. Votre défi est donc de positionner votre concept de façon à ce qu’il soit crédible, attractif et différent de ce qui existe déjà sur le marché. 

Le but de votre stratégie de positionnement est de faire en sorte que les clients puissent répondre aux 3 questions : 

  • Pourquoi devrais-je me rendre dans ce food court plutôt qu’un autre ?
  • Quelle différence y a-t-il entre tel et tel food court ?
  • Auprès de quelle entreprise dois-je acheter sans me tromper ?

Votre objectif est de faciliter le choix des consommateurs ayant accès à une offre pléthorique, et ce, en faisant en sorte que votre offre occupe une place claire et déterminée dans leur esprit. 

👉 Pour aller plus loin : Foodcourt : combien ça coûte ? 

Le développement d’une stratégie de positionnement

Au cœur de votre réussite se trouve donc une stratégie de positionnement intelligente que l’on a décortiquée en 5 étapes. 

1. Identifiez votre persona 

Le projet d’ouverture d’un food court et d’un positionnement réussi commence par la définition de votre persona. Par persona, comprenez le client idéal. Quel type de public souhaitez-vous attirer dans votre établissement ? Plus vous le définirez de manière précise, plus vous pourrez cerner ses problématiques, attentes et comportements auxquels vous pourrez vous adapter par la suite. 

La définition de votre public cible est utile ne serait-ce que pour choisir l’emplacement de votre food court. Si votre souhait est d’attirer une clientèle de touristes, mieux vaut opter pour une zone bien desservie par les transports. Si, au contraire, 

2. Définissez votre thème culinaire 

La majorité des food courts se définissent par un thème culinaire bien précis. Il est donc important de choisir judicieusement le vôtre. Que vous optiez pour une thématique sur la cuisine du monde, la streetfood, la cuisine végétarienne ou la cuisine fusion, celle-ci doit attiser la curiosité du public et le faire saliver. 

Thème culinaire food court

3. Faites le points sur les valeurs de votre entreprise

Prenez le temps de réfléchir aux valeurs que vous souhaitez véhiculer au travers de votre staff, de vos fournisseurs, de vos collaborateurs et des produits servis aux clients. Demandez-vous quelle est la raison d’être de ce lieu de restauration. Ne perdez pas de vue votre but : créer un sentiment de proximité entre votre public cible et votre concept, en fédérant autour de valeurs qui vous réunissent et qui définissent votre identité. 

4. Listez vos avantages compétitifs

Étudiez les food courts présents aux alentours et dressez la liste des caractéristiques qui distinguent votre offre de celle des concurrents. Pour ce faire, n’hésitez pas à utiliser des outils comme le mapping concurrentiel qui vous aidera à visualiser votre positionnement relatif sur le marché. C’est en valorisant vos différences concurrentielles, que vous renforcerez votre attractivité et votre unicité. 

Voici quelques éléments sur lesquels vous pouvez faire la différence : 

  • votre thême culinaire,
  • l’ambiance et la décoration du lieu,
  • la créativité des chefs,
  • le recours aux produits biologiques, de saison et issus de circuits courts,
  • Etc. 

5. Travaillez votre storytelling

Le storytelling ou l’art de raconter une histoire sur votre concept peut avoir un impact considérable sur la façon dont le public le perçoit. Les 4 étapes présentes auront beau être peaufiner à la perfection, si votre valeur ajoutée et votre singularité ne sont pas mises en valeur et vendues de manière convaincante au public, elles n’auront pas l’effet escompté. Un bon storytelling permet de transcender les faits, cela permet de créer une connexion émotionnelle avec les clients, relation qu’ils n’auront pas forcément avec vos concurrents. 

À vous ensuite de retranscrire tout cela dans une stratégie de communication bien réfléchie qui suscitera l’engagement de votre public cible et renforcera vos liens avec votre communauté. Outre les événements locaux et les canaux traditionnels, faites des médias sociaux le véritable fer de lance de votre communication. 

Vous disposez désormais des clés pour positionner votre concept et le faire rayonner dans un paysage aussi concurrentiel que celui des food courts.

Les risques d'un mauvais positionnement stratégique 

Votre projet d’ouverture de food court peut pâtir d’un mauvais positionnement ou d’une absence de positionnement. Nous avons identifié 4 risuqes majeurs : 

  • être invisible sur votre marché autrement dit ne pas attirer ou retenir l’attention de votre public cible,
  • souffrir d’un manque de compréhension de votre offre,
  • ne pas vendre vos produits/services aux bons tarifs,
  • être mal ou peu recommandé par vos clients. 

Vous avez déjà lancé votre food court et vous vous reconnaissez dans l’un de ces cas de figure ? Sachez qu’il n’est jamais trop tard pour revoir et corriger votre positionnement ! 

Rappelez-vous que tout l’enjeu de votre stratégie de positionnement est de viser la singularité et de convaincre votre public cible. 

Vous souhaitez ouvrir un food court et vous cherchez un partenaire pour vous accompagner sur la digitalisation de votre établissement ? Innovorder est le seul acteur en France à proposer un écosystème complet, conçu spécialement pour les food courts : prise de commande, encaissement, préparation, livraison et gestion !

👉 Découvrez notre offre à destination des Food Courts

Mis à jour le

Contacter un expert
Partager cet article
Ces articles pourraient vous intéresser
Abonnez-vous à notre newsletter.
Rejoignez notre newsletter Produit & Marketing, nous vous enverrons des actualités pertinentes tous les mois.